(K)

Sophie Bienvenu

Anita a une vie parfaite en tout : une bande d’amis sympas, un petit copain populaire, une famille unie. Tout roule jusqu’au jour où débarque Kevin, un bad boy sans intérêt qui traîne avec son skate et sa bande… Alors pourquoi Anita n’arrive pas à se l’enlever de la tête ? Sur le net, Anita va devenir Tania pour attirer l’attention de Kevin, qui ne semble pas la remarquer en classe. Pendant ce temps-là, Jonathan, son copain, sent qu’Anita lui échappe. Triangle amoureux, cyberflirt… La vie d’Anita se complique un peu. (K) c’est une histoire d’amour adolescente réaliste et bien ancrée dans son temps (même si les réseaux sociaux évoluent rapidement). On aime les tergiversations d’Anita et son besoin de répondre à ses envies, à ses pulsions. On aime l’absence de happy-end : les histoires d’amour chez les adolescents sont rarement roses, mais plutôt en demi-teintes. On aime la fin ouverte : et revoilà notre Anita repartie vers de nouvelles aventures amoureuses, à l’heure où le spectre de la fille bien (celle qui ne multiplie pas les conquêtes) revient planer sur notre société bien pensante… On aime aussi que l’héroïne se sente bien dans sa peau (plus rare en littérature jeunesse), mais vive une situation qui la sorte de sa zone de confort. C’est le genre de texte qu’on aurait aimé lire quand on avait 15 ans.

ISBN 978-2-87426-364-4
Date de parution 25-10-2018
Format 14 x 21 cm
Nombre de pages 224
Prix 13,00 €

Feuilleter (K)

feuilleter-k

Commentaires de presse

    Fantaisie, humour et amour se mélangent dans ce roman qui s'adresse finalement autant aux garçons qu'aux filles. Entourée de son frère gai et de Mehdi, l'ami qui travaille avec elle au dépanneur, Anita découvrira tranquillement la vie de celui qu'elle prenait pour un album et qui prend beaucoup, beaucoup de place dans sa tête.

    Sophielit.ca

    Une grande partie de l'intérêt de ce récit d'adolescente repose sur sa langue : (...) le pas de côté qu'imposent les nombreuses expressions québécoises est un vrai plaisir. La distance ironique de la narratrice contribue également à rendre cette romance plaisante et on apprécie la chute, qui s'éloigne des fins convenues de ce genre littéraire.

    LivreJeun

Sophie Bienvenu a aussi écrit