Derrière le mur

Elsa Valentin

Isabelle Carrier

Le jeune héros de cet album est en plein désarroi : il compte les jours, les semaines, puis les mois, depuis que son papa n’est plus venu le chercher à l’école, ne lui a plus préparé de lasagnes, ne lui a plus fait de câlin avant qu’il s’endorme… L’absence du père est illustrée par des scènes du quotidien : celles où le papa est présent, où l’on voit la complicité entre les deux personnages, et aussi celles où l’enfant est seul… On voit aussi la tristesse de la maman et l’incompréhension de l’enfant face à la situation. Si Elsa Valentin, l’auteur du texte, maintient volontairement le suspense, c’est pour mettre en valeur le thème principal du livre : ce n’est pas la prison (on ne sait pas pour quel motif le papa est incarcéré, ni quand il sortira) mais la peine causée à sa famille par son absence. Un thème très difficile, rarement abordé dans la littérature pour la jeunesse, du moins pour les enfants les plus jeunes. Bien souvent, ce sujet reste tabou : on n’ose pas parler de la prison, ni aux enfants – pour ne pas les effrayer ou ternir l’image qu’ils ont de leurs parents, ni à l’entourage – qui pourrait faire preuve d’intolérance et rejeter toute la famille. Avec pudeur et empathie, Elsa Valentin trouve les mots pour expliquer l’essentiel à l’enfant : rien ne peut changer l’amour qu’il porte à son papa et que celui-ci lui porte.

ISBN 978-2-87426-126-8
Date de parution
Format 17 x 24 cm
Nombre de pages 32
Prix 11,40 €
Thèmes ,

Il·elle a aussi illustré