Qui sommes-nous ?

Notre manifeste

Au fil de l’aventure Alice Éditions commencée en 1995, nous avons pris le parti d’être une maison d’édition jeunesse engagée.

Notre conviction profonde est qu’un beau livre est un formidable outil pour ouvrir les enfants et les ados à des valeurs qui nous tiennent à cœur : le respect (de soi, de l’autre, de l’environnement), l’ouverture d’esprit, l’entraide et le dialogue.

Nous voulons susciter à la fois la réflexion et l’émotion. Éveiller l’esprit critique à travers la lecture-plaisir. Transmettre des messages et l’envie de lire.

Notre petite équipe passionnée sélectionne soigneusement les livres pour les idées qu’ils transmettent – des livres qui montrent une société inclusive, des livres engagés sur des thèmes de société –, et pour leur capacité à toucher à travers une belle histoire ou de belles illustrations.

Plus largement, nous nous engageons aussi à faire vivre nos valeurs dans nos relations respectueuses avec les auteur·rice·s et illustrateur.rice.s, par la création de contacts privilégiés avec les librairies indépendantes, l’impression des livres en Europe, et en nous engageant à supporter de nouve·aux·lles créateur·rice·s belges.

Nos valeurs

Les valeurs que notre équipe a à cœur, au quotidien comme au bureau :

  • le respect de soi, de l’autre, de l’environnement
  • l’ouverture au monde et aux autres
  • l’entraide
  • le dialogue
  • la sensibilisation à la diversité

Notre petite équipe en quelques questions-clefs :

Mélanie, directrice éditoriale

La vue depuis ton poste au bureau : les pellets qui tombent dans les flammes

Le livre que tu n’utiliserais pas pour caler un meuble : Matin brun (trop fin – trop important)

La musique que tu préfères pour travailler : j’aime mieux la scie circulaire aux marteaux piqueurs… (La rue est en travaux depuis 5 ans)

L’animal qui ferait mieux ton boulot que toi : le coucou (qui dépose ses petits dans le nid des autres puis se barre vite fait)

Le cliché de littérature (jeunesse) qui te fait grincer des dents : « bonjour, ma fille a 8 ans et elle a écrit un super livre pour les enfants »

Le personnage de fiction que tu voudrais comme collègue : Yoda, pour gérer les ressources humaines…

Virginie, éditrice et responsable de production

La vue depuis ton poste au bureau : les nouveaux locaux de l’administration communale et, bientôt (j’espère), les arbres qu’on doit planter au bord de la route. Et quand je télétravaille, mon chien qui veut jouer à la baballe.

Le livre que tu n’utiliserais pas pour caler un meuble : Crime et Châtiment… beaucoup trop gros ! Et accessoirement, j’y tiens beaucoup.

La musique que tu préfères pour travailler : le chant des oiseaux de mon jardin.

L’animal qui ferait mieux ton boulot que toi : une pieuvre… à condition qu’elle sache répondre aux mails et qu’elle ait des compétences en Indesign et Photoshop.

Le cliché de littérature (jeunesse) qui te fait grincer des dents : un garçon décrit comme insignifiant qui s’intéresse à une fille décrite comme une super bombe, qui, oh miracle !, va justement tomber amoureuse de lui. Parce que “il n’y a pas que le physique qui compte” va nous expliquer le narrateur qui a pourtant pris beaucoup temps et beaucoup de plaisir à répertorier toutes les qualités physiques de son personnage féminin…

Le personnage de fiction que tu voudrais comme collègue : Hermione Granger, parce qu’elle sait tout sur tout, a toujours une solution à ton problème et est toujours prête à aider.

Mathilde, responsable de la promotion

La vue depuis ton poste au bureau : quand je télétravaille selon l’endroit où je me mets je vois soit une jolie campagne verdoyante, soit mes voisins faire des allers et venues, soit ma machine à coudre qui tente de m’attirer et de me décrocher de mon ordinateur… Comme je suis très auto-disciplinée ;-), elle n’y arrive pas souvent malheureusement ! Et quand je suis au bureau, j’ai la chance de pouvoir admirer le dessus de la tête de Virginie qui dépasse de son écran et le magnifique profil droit Mélanie… Sans oublier un bâtiment en construction depuis 2 ans !

Le livre que tu n’utiliserais pas pour caler un meuble : comme si je ne savais pas monter des meubles sans qu’ils soient bancals!

La musique que tu préfères pour travailler : j’adore écouter de la musique mais je suis incapable de me concentrer en musique ! Pour réfléchir j’ai besoin de calme et de m’entendre parler dans ma tête ! Je garde la musique pour les temps de loisirs ou les tâches manuelles. Mon répertoire ne peut se résumer à un coup de cœur tant mes goûts sont diversifiés, tout est bon du moment que le morceau me fait vibrer et ressentir des émotions !

L’animal qui ferait mieux ton boulot que toi : Non mais faut pas déconner, je suis terre à terre et je sais qu’un animal ne peut pas faire mon boulot, l’anthropomorphisme c’est bon pour les livres jeunesse 😉

Le cliché de littérature (jeunesse) qui te fait grincer des dents : Cellui qui pense que, parce qu’iel fait des beaux dessins avec les marqueurs de ses enfants, peut se lancer dans l’illustration jeunesse.

Le personnage de fiction que tu voudrais comme collègue : un différent chaque jour pour varier les plaisirs!

Marion, responsable des droits.

La vue depuis ton poste au bureau : l’écran d’un ordinateur, souvent un chat et une cuisine (télétravail oblige) !

Le livre que tu n’utiliserais pas pour caler un meuble : Fanny et la nuit, qui est beaucoup trop beau pour être abîmé comme ça !

La musique que tu préfères pour travailler : de la musique d’ambiance, souvent des mix de musiques de films ou de séries, qui durent au moins trois heures, comme ça je ne suis pas obligée de changer tout le temps !

L’animal qui ferait mieux ton boulot que toi : une loutre ou un panda roux, parce que, il faut se l’avouer, n’importe qui vendrait son âme à ces petites créatures outrageusement mignonnes, et pour vendre les droits des livres à l’étranger, ça peut aider !

Le cliché de littérature (jeunesse) qui te fait grincer des dents : les élu·e·s, dont le destin est tout tracé par une prophétie (J.K. Rowling l’a très bien fait, maintenant, ça suffit !).

Le personnage de fiction que tu voudrais comme collègue : quelqu’un de super drôle, comme Phoebe Buffay (Friends) ou Mireille (Les petites Reines), pour ne jamais passer une mauvaise journée !