La rusalka

Erin Bow

Traduction : Isabelle Allard

Il y a à peine quelques mois, Kate vivait avec son papa et n’avait qu’un souhait : se consacrer, comme lui, à la sculpture de bois. Elle avait du talent pour ça, énormément de talent. Mais son papa est mort, et leur maison appartenait à la Guilde. Kate en a été chassée et n’a pu emporter que ses outils personnels. Pour survivre, elle va « habiter » sous leur ancien établi, au marché. En échange d’un peu de nourriture, elle sculpte de petites figurines pour les habitants du village. Un jour, un étranger propose à la jeune fille un troc : qu’elle lui donne son ombre, et lui, en échange, exaucera son vœu le plus cher. Elle refuse. Mais l’étranger a des pouvoirs – c’est un sorcier. D’étranges événements se produisent alors, toujours quand Kate se trouve dans les parages… Les gens commencent à chuchoter, ils ont peur… C’est qu’on n’aime pas trop la magie, dans ce monde rempli de superstitions et de malédictions…

ISBN 978-2-87426-180-0
Date de parution
Format 15 x 24 cm
Nombre de pages 272
Prix 16,50 €