Le poids de la couleur rose

Nathalie Lagacé

Le poids de la couleur rose, c’est celui de la féminité et de tout de ce que la société associe à ce concept. À peine sortie de l’enfance, les jeunes filles ploient sous cette pesanteur et ses codes souvent plus schizophrènes et liberticides qu’épanouissants.

Alors que Rosalie traverse le parc, elle croise Lambert et les jumeaux Poitras. Ils n’ont pas bonne réputation, mais elle essaie de ne pas se laisser impressionner quand les garçons l’abordent. Cependant, ça tournera vite au harcèlement à caractère sexuel. Ça va la marquer profondément à un moment où son corps est en train de changer sans qu’elle maîtrise quoi que ce soit. En fait, tout dans sa vie commence à changer : sa meilleure amie Anna qui ne parle plus que de garçons, la pression des adultes qui l’entourent, sa poitrine qui se développe et tout ce qui va avec. Pour Rosalie, c’est difficile à accepter, elle n’est pas prête à subir tout ce qu’impliquent ces changements, l’entrée dans l’adolescence (encore moins dans le corps d’une femme). Ce roman raconte les petites étapes de cette transition, celles qui sont douces et agréables, comme la rencontre avec Mattéo, et celles qui sont plus effrayantes et intimidantes, comme l’achat d’un premier soutien-gorge, ou la fuite face aux trois garçons qui la harcèlent.

ISBN 978-2-87426-465-8
Date de parution 16-09-2021
Format 14 x 21 cm
Nombre de pages 120
Prix 12,00 €

Feuilleter Le poids de la couleur rose

feuilleter-le-poids-de-la-couleur-rose