Miss Catastrophe

Béatrice Hammer

Claude K. Dubois

Noémie a toujours été maladroite. Très maladroite. Sans le vouloir, dès ses premiers pas, elle provoque des désastres en cascade. Et ça ne s’arrange pas avec le temps. Sous le regard mi-attendri, mi-atterré, de ses parents, face aux moqueries de ses camarades de classe, Noémie se sent bien seule… Jusqu’à ce jour merveilleux où elle assiste à un spectacle de cirque. Pour elle, c’est la révélation : elle sera jongleuse ou acrobate ! Mais comment réaliser son rêve quand tout le monde vous appelle « Miss Catastrophe » ? Derrière la maladresse physique de Noémie se cache une angoisse beaucoup plus profonde : la peur de ne pas être aimée, le sentiment de culpabilité engendré par ses différentes bêtises… Ces sentiments apparaissent dès le plus jeune âge mais subsistent aussi pendant l’adolescence. En cela, Noémie touchera les lecteurs de tout âge. Ce livre est aussi une belle leçon de vie : comment tout est possible à force de persévérance et d’optimisme. Jamais la petite Noémie ne se détourne de son rêve, montrant ainsi une force de caractère étonnante. Le jeune lecteur sera rassuré par les imperfections de l’héroïne (grâce auxquelles il peut s’y identifier) mais aussi encouragé par son énergie et sa vivacité à lui aussi croire en ses rêves. Une nouvelle fois, Béatrice Hammer nous présente une petite fille angoissée mais optimiste. Ce second roman est peut-être encore plus abouti que le précédent, le thème étant plus universel : le manque de confiance en soi et ses capacités n’est-il pas commun à tous les enfants ? Le roman se déroulant sur plusieurs années, on suit avec plaisir l’évolution de Noémie. On a le cœur serré lorsqu’elle connaît l’échec et on se réjouit avec elle devant sa passion toujours intacte, qui nous encourage à suivre son exemple. Un beau roman qui nous donne le sourire aux lèvres et nous encourage à aller de l’avant, sans une once de moralisation. Cerise sur le gâteau : c’est Claude K. Dubois qui peint la petite Noémie, avec des illustrations toutes en rondeur et tendresse, comme elle l’a déjà fait pour le précédent roman de l’auteur, Superchouchoute.

ISBN 978-2-87426-109-1
Date de parution
Format 12.5 x 21 cm
Nombre de pages 128
Prix 12,40 €

Commentaires de presse

    Ce roman permet l’espoir, le temps que les difficultés de l’enfance disparaissent, toutes insurmontables qu’elles paraissent !

    Librairie La Machine à Lire, Bordeaux

    Tout en tendresse, sans moquerie, très touchant, ce roman nous prouve que la volonté et le courage sont des trésors à développer pour arriver à s'affirmer.

    Libby

    Un très beau roman dont nous soulignerons les très belles illustrations de Claude K. Dubois qui apportent douceur et vraie tendresse.

    Libby

    Un très joli roman tout en finesse et une petite héroïne attachante.

    Les petits bouquins

    L'avis de Ricochet

Béatrice Hammer a aussi écrit

Claude K. Dubois a aussi illustré