Toute seule dans la nuit

Sandrine Beau

Éva Chatelain

Miette s’est endormie à force d’attendre son grand-père Roberto parti acheter en urgence une bombe de chantilly. Une crise cardiaque, le contrôle de la voiture qui lui échappe, le voilà à demi inconscient dans sa voiture accidentée. Dans la nuit, Miette est réveillée en sursaut. Elle entend un pas qui n’est pas celui de son papy. Quelqu’un qui ne devrait pas être là est dans la maison. Ce qu’elle ne se sait pas encore, c’est qu’il s’agit d’un criminel, recherché par la police, qui croit la maison inoccupée. Cependant, Miette sent qu’elle doit se cacher. Mais où ? Elle est seule dans la nuit, et tous les bruits lui font peur. Surtout les siens qui risquent de la faire repérer… Tandis que Roberto, conduit à l’hôpital, parvient à prévenir les parents de Miette, l’intrus finit par découvrir la fillette dissimulée sous la table de la cuisine. La partie de cache-cache est terminée. Les événements se précipitent. Le suspense est intense. Les parents, qui savent leur petite fille seule, roulent à tombeau ouvert en direction de la maison du grand-père quand ils entendent à la radio qu’un kidnappeur rôde dans la région. C’est la panique !

ISBN 978-2-87426-205-0
Date de parution
Format 14 x 21 cm
Nombre de pages 128
Prix 11,50 €
Thèmes ,

Récompenses

  • Prix Chronos France 2015
  • Prix Chronos Suisse 2016
  • Prix littéraire jeunesse de La Garde 2015
  • Prix des dévoreurs de livres de L'Eure 2015
  • Prix de Lecteur en herbe de Lormont 2015

Commentaires de presse

    Voilà un récit haletant qui sait mettre son lecteur sous tension. Le caractère d'écriture confortable, les illustrations de Eva Chatelain et la détermination de l'héroïne devraient permettre à ce court roman de "faire un tabac" même chez celles et ceux qui pensent ne pas aimer lire.

    Septembre 2016
    L’Oiseau lire à Visé sur Librairie Sorcière

    Le récit, tout en suspense, nous mène d'un souffle de la première à la dernière page. La peur, l'attente, la fuite, tout est présenté habilement, avec rigueur. Puis, le texte aéré est sillonné de quelques magnifiques illustrations couleur qui viennent ajouter au dynamisme de l'intrigue. Enlevant.

    Avril 2014
    Marie Fradette, LaPresse.ca

    Un court roman pour les plus jeunes, très bien mené qui fait monter la pression jusqu’à la délivrance finale.

    Mars 2014
    Librairie Les Sandales d'Empédocle

Il·elle a aussi écrit

Il·elle a aussi illustré