Jusqu’ici tout va bien

Marie Colot

Assis à même le sol, menotté à un radiateur parce qu’il n’y a plus de cellules vides, Jozef attend de passer devant le commissaire pour vol à main armée dans une supérette. Son complice vient de le balancer et, pour Jozef, c’est le centre éducatif fermé à coup sûr. Bien sûr, il ne compte pas y aller. Surtout qu’il a bientôt rendez-vous avec la plus belle fille du quartier. Il faut qu’il s’en sorte. Il faut qu’il s’échappe. Il faut qu’il voie Amel.

Collections : , Thèmes : ,

Résumé du livre

Marie Colot


Jozef est du genre petite frappe : vol à la tire, deal de drogue. Jozef est prêt à tout pour prendre sa vie «en mains» et sortir de la misère sociale dans laquelle vivent ses parents, d’honnêtes travailleurs. Pour ça, il n’hésite pas à prendre des risques, comme dealer sur le territoire du caïd du coin. Mais pour le moment, il a des préoccupations plus urgentes. Assis à même le sol, menotté à un radiateur parce qu’il n’y a plus de cellules vides, il attend de passer devant le commissaire pour vol à main armée dans une supérette. Il ne s’inquiète pas. Il sait comment s’en sortir. Il doit s’en sortir. Parce que dans quelques heures, il a rendez-vous avec la plus belle fille du quartier. Et il a bien l’intention de passer l’après-midi dans ses bras. Le problème, c’est que son complice vient de le balancer. Et ça, c’était pas prévu. Pour Jozef, c’est le centre éducatif fermé à coup sûr, et illico. Il faut qu’il s’échappe, il faut qu’il se fasse la malle. Il faut qu’il voie Amel.

Un nouvelle perle de Marie Colot. Un roman choc, haletant, dans lequel le lecteur va passer vingt-quatre heures dans la vie et dans la tête d’un jeune ado délinquant. Forcément cette proximité, ça crée des liens… obligeant le lecteur à papillonner de la compassion à l’indignation, de l’indignation à la compassion. Parce qu’il est attachant, ce gamin. Il vole, il deale, mais il a des principes et, contre toute attente, du cœur. Et puis, il est amoureux et prêt à tout par amour, comme n’importe quel ado de son âge.

Sélection des Incontournables 2016-2018

Marie Colot se glisse dans la peau d’un délinquant qui a l’habitude de se servir sans débourser un centime. Elle fait partager son vécu, faits de vol avec Darius et Kamil, et ses sentiments pour Amel, qui l’entraînent à fuir et faire une série de rencontres. (Libbylit n°130 – octobre/novembre 2017)

Un écriture souple et alerte qui traduit la façon dont l’auteure se glisse dans la peau de cet adolescent à la dérive. (La revue des livres pour enfants n°298 – décembre 2017)

Un récit coup de poing, un bouquin coup de coeur. Immersif. Efficace. Poignant. Actuel. […] Un roman uppercut, qui heurte, file à la vitesse VV’ et cogne encore, plus fort, plus vite… Une fuite éperdue… Pas le temps de souffler, juste celui de souffrir. Engrenage terrible et sans répit. […] Une réussite. (Critique en ligne sur Babelio – décembre 2017)

Vingt-quatre heures dans la vie d’une âme écorchée, avec un rythme haletant où des perles de poésie sont égrenées. […] Marie Colot emmène ses lecteurs dans un Bruxelles sombre et cruel, avec [un] récit qui prend aux tripes. (Sophie Lit – Février 2018)

Fiche technique

Auteur(s)

Marie Colot

Code ISBN

978-2-87426-326-2

Collection

Tertio

Format

14×21 cm, 264 pages

Prix

12 €

Le coin des lecteur·trice·s

Ce livre est mon préféré, j’ai beaucoup aimé car c’est une histoire de notre génération, il y a un mélange d’amour et de délinquance. On a l’impression d’être à la place de Jozef. (Nour, lycée français Jean Monnet)

Au fur et à mesure du roman, on s’attache de plus en plus à Jozef, le personnage principal même si c’est un jeune délinquant trafiquant de drogue. On a l’impression d’être dans sa tête tout au long de l’histoire grâce au langage utilisé par Marie Colot. (Vittoria, lycée français Jean Monnet)

J’ai préféré ce livre car c’est celui dans lequel on est le plus vite embarqué. Les personnages sont attachants et l’histoire est poignante. Josef a du caractère et de la personnalité, comme le livre. (Joseph, Lycée Français Jean Monnet)

L’histoire du personnage principal m’a touché : tous les sacrifices qu’il doit faire pour retrouver Amel, son père qui le traite avec violence, sa mère à bout de nerf. Le contexte social montre la vie si difficile des familles dans les cités et le mal des jeunes à s’en sortir. (Timothée, Lycée Français Jean Monnet)

Histoire captivante, on a envie de tourner la page à chaque fois ! MERCI. (Gerben, ISC Barvaux)

C’est le livre où j’ai vraiment pu me mettre à la place du héros et je trouve que ce livre reflète exactement la réalité par rapport au fait d’être jeune et inconscient. (Matheo, ISC Barvaux)

Je trouve les personnages différents de ce qu’on peut lire d’habitude et ils sont attachants. (Inès, Indsé)

Réel coup de cœur, je ne voulais plus le lâcher, j’avais envie de connaître la suite. Les scènes sont vraiment très bien décrites. (Émilie, Ganenou)

Un récit rythmé où le lecteur suivra la cavale de Jozef presque minute par minute. Ce roman initiatique décrit le parcours chaotique d’un ado entre violence et tendresse qui saura faire le choix entre devenir un petit caïd aux gros bras sans avenir et apprendre à pleurer et à penser à demain même dans un monde guère accueillant. (Dalil, Lycée Français Jean Monnet)

Du même auteur/illustrateur