Un son a disparu

Rodrigo Muñoz Avia

Un jour, Éléonore, disparaît – comme ça, sans un mot. Tout de suite, son meilleur ami Jorge trouve cette disparition suspecte, alors que les adultes, eux, semblent moins inquiets. Alors, pour montrer qu’il ne l’oublie pas, Jorge décide de ne plus prononcer la lettre « E », la première lettre du prénom de son amie, et ce jusqu’à ce qu’elle revienne ou qu’il la retrouve.

Feuilleter Un son a disparu :

 

Collections : , Thèmes : ,

Résumé du livre

Rodrigo Muñoz Avia, traduction : Anne Cohen Beucher


Un jour, Éléonore, disparaît – comme ça, sans un mot. Tout de suite, son meilleur ami Jorge trouve cette disparition suspecte, alors que les adultes, eux, semblent moins inquiets. Alors, pour montrer qu’il ne l’oublie pas, Jorge décide de ne plus prononcer la lettre « E », la première lettre du prénom de son amie, et ce jusqu’à ce qu’elle revienne ou qu’il la retrouve. Parce que Jorge est un grand fan de George Perec et de sa Disparition. Mais, parler, écrire, travailler sans « E » est plus compliqué que ça en a l’air. Jorge mène son enquête sur cette curieuse disparition et petit à petit, découvre des indices qui semblent concorder : Éléonore n’est pas partie de son plein gré !

Une fiction jeunesse « oulipesque » très réussie !
À mi-chemin entre roman à suspense et jeux de langage, Rodrigo Muñoz Avia signe ici un hommage à l’un de ses auteurs favoris, Georges Perec, et nous livre un texte qui est un véritable exercice de style tout en restant très divertissant : un tour de force et un défi réussi. Une belle déclaration d’amour à la langue et à ses infinies possibilités.

Une écriture savoureuse, vivante, pleine d’humour, véritable prouesse de jonglerie avec le langage “élastique comme un chewing-gum”. On s’amuse avec le supercharabia créé par Jorge. Un superbe hommage à Perec à travers une véritable enquête avec un suspense allant crescendo. (Coup de cœur Libbylit n°131 Décembre 2017-Janvier 2018)

Dans sa traduction espagnole, le défi de Pérec devait porter sur le “A”, lettre la plus fréquente de la langue de Cervantès. La traductrice du roman de Avia nous décrit fort utilement les défis de traduction qu’a représenté ce “retour” vers le français… (LIVRaisons – décembre 2017)

Un petit bijou alliant divertissement et exercice de style. (Une lectrice sur Babelio – décembre 2017)

Fiche technique

Auteur(s)

Rodrigo Munoz Avia, traduit par Anne Cohen Beucher

Code ISBN

978-2-87426-338-5

Collection

Deuzio

Format

14×21 cm, 168 pages

Prix

13 €

Télécharger la fiche pédagogique du livre :

Un son a disparu – Fiche pédagogique

Du même auteur/illustrateur